Sites de campings et campements

Britz Voyager Max 1516 & Britz Voyager 1617 - AUG 2015 - Sydney and Surrounds Interior camping rest stop snack lunch scenic couple 27

Voyager en camping-car vous donne la liberté d’aller où la route vous emmène.  Trouver une place pour passer la nuit est cependant important.  Dans certains pays, le camping sauvage est autorisé.  Dans d’autres, c’est strictement interdit.  Heureusement, il y a beaucoup d’options pour trouver des sites de camping.  Du simple parking sans commodités jusqu’aux grands camps qui en ont beaucoup.  Nous vous conseillons de planifier vos sites de camping en amont de votre départ.

Camping en Europe

L’Europe a plus de 22.000 sites de camping avec la France en tête de liste. Dans la plupart des pays d’Europe, les panneaux routiers vous indiqueront les sites de camping.  Les sites varient de simples à luxueux.  Nous vous conseillons de réserver bien à l’avance si vous voyagez pendant la haute saison (juillet, août) ou si vous visitez des endroits touristiques.  Les camping-cars sont autorisés à stationner gratuitement pour une nuit dans des sites réservés aux camping-cars.  Malheureusement, ce ne sont souvent que des parkings dépourvus de commodités.  Ce genre de sites peut être trouvé dans la plupart des villes, vous pouvez donc visiter les grandes villes d’Europe avec votre camping-car.

Camping sauvage

Dans les pays scandinaves, vous pouvez faire du camping sauvage sans frais ou sans contraintes. Bien que les règlementations varient selon les pays, en général, vous pouvez passer une nuit mais vous ne devez laisser aucune trace de votre passage et vous assurer que vous n’êtes pas sur une propriété privée. Dans la plupart des autres pays européens, le camping sauvage est interdit.  Bien sûr, si vous restez discrets, vous pouvez vous garer dans beaucoup d’endroits pour plusieurs heures ou une courte nuit.

Camping aux USA et Canada

Plus de 15.000 sites de camping s’éparpillent aux USA et Canada.  Du camp simple dans les parcs nationaux au camp de luxe avec piscines, magasins et restaurants.  Nous recommandons KOA, Kampgrounds of America qui ont plus de 500 sites aux USA et Canada.  En Amérique du Nord, vous pouvez souvent choisir le “full hook-up” où votre véhicule sera branché avec eau, électricité et réservoir d’évacuation.  Pour l’électricité, vous pouvez choisir 30 ou 50 ampères, selon la taille du camping-car et le nombre de personnes voyageant avec vous.  Une autre option est le “pull-through” ou “back-in”; le “pull-through” veut dire que vous n’aurez pas de marche arrière à faire et le“back-in”, au contraire, il vous faudra entrer en marche arrière dans votre place.

Camping dans les parcs nationaux

Vous êtes nombreux à vouloir camper dans les magnifiques parcs nationaux.  Ces sites sont simples, c’est à dire, n’auront aucun branchement ou autres commodités telle une piscine.  Les sites dans les parcs nationaux sont très prisés et rapidement complets.  Si vous voyagez pendant le printemps, l’été ou même l’automne, il est important de réserver bien en amont.  Vous pouvez faire votre réservation sur les sites internet recreation.gov ou reserveamerica.com.  Les sites de camping dans les parcs peuvent s’avérer chers mais vous vous trouvez au beau milieu d’un parc naturel et ainsi vous pouvez vous lever tôt et être un des premiers sur les chemins ou à des points panoramiques. Le camping sauvage n’est pas autorisé dans les parcs nationaux.

Applications Pratiques

Les règlementations pour le camping sauvage varient d’un état ou d’une province à l’autre. C’est pour cela qu’il est important de savoir ce qui est autorisé là où vous voulez aller.  Il y a plusieurs applications, comme “Roadtrippers” et KOA, qui peuvent vous aider à naviguer vers un site de camping et aussi vous indiquer quelles commodités il offre.  La plupart des prestataires ont ces applications et/ou un guide gratuit.

Camping en Australie

En Australie, le camping sauvage est souvent autorisé du moment que vous ne laissez pas de traces.  Il y a également beaucoup de camping de base non-loin des parcs nationaux qui offrent des commodités telles des toilettes et des douches et qui sont supervisés par des rangers.  Dans les régions sauvages du Outback, se garer pour la nuit sur une propriété sur le bord de la route est une option.  Cela coûte quelques dollars et des commodités simples telles une douche et des toilettes sont disponibles.  De plus gros campings privés peuvent être trouvés non loin des villes.  Les coûts varient entre 20 et 50 AUD.  L’application “WikiCamps” a des données complètes sur les sites de camping australiens, navigation incluse, et peut s’utiliser sans internet.

Camping en Nouvelle Zélande

Le camping sauvage est autorisé et même promu en Nouvelle Zélande.  Ils l’appellent “freedom camping” (camping libre).  Il est cependant important de vérifier que vous êtes garé sur un domaine public.  La Nouvelle Zélande a aussi des règlementations différentes pour la “frontcountry” et “backcountry”.  “Frontcountry” signifie peu de kilomètres de la route et facile à atteindre en véhicule, et, “backcountry” signifie dans la campagne sauvage et loin des routes.  Le camping sauvage n’est autorisé que dans le “frontcountry”. A part les sites de camping privés, la Nouvelle Zélande offre quelque 250 sites publics comprenant des commodités simples où vous pouvez réserver votre place à environ 15 NZD.  Vous pouvez réserver votre emplacement avec l’application “Campable” qui vous indique des endroits dans des vignes ou des fermes.  Une excellente façon de rencontrer les habitants !